Vous contrôlez vos données

Nous utilisons des cookies pour personnaliser l'expérience de création de CV et de lettres de motivation. Pour ces raisons, il se peut que nous partagions vos données d'utilisation avec des tiers. Vous trouverez davantage d'informations sur notre utilisation des cookies dans notre Politique relative aux cookies. Si vous souhaitez définir vos préférences en matière de cookies, cliquez sur le bouton Paramètres ci-dessous. Pour accepter tous les cookies, cliquez sur Accepter.

Paramètres Accepter

Paramètres des cookies

Cliquez sur les types de cookies ci-dessous pour personnaliser votre expérience sur notre site. À tout moment, vous pouvez donner, refuser ou retirer votre consentement. N'oubliez pas que la désactivation des cookies peut affecter votre expérience sur le Site. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre Politique relative aux cookies et notre Politique de confidentialité.

Choisissez les types de cookies que vous acceptez :

Mesure d'audience

Ces cookies analysent l'utilisation du visiteur sur notre Site et nous permettent d'assurer une meilleure expérience. Les cookies liés aux mesures d'audience utilisés sur notre Site n'identifient personne et ne nous permettent pas d'envoyer des publicités personnalisées. Par exemple, nous pouvons utiliser des cookies/technologies de traçage à des fins analytiques en vue de déterminer le nombre de visiteurs sur notre Site, d'identifier la manière dont les visiteurs naviguent sur notre Site et, plus particulièrement, les pages qu'ils consultent. Cela nous permet d'améliorer notre Site et nos Services.

Performances et personnalisation

Ces cookies nous permettent de vous proposer un accès à une expérience personnalisée. Les cookies de personnalisation servent à diffuser du contenu, notamment des publicités, en lien avec vos intérêts sur notre Site et les sites de tiers en fonction de la manière dont vous interagissez avec différents éléments de notre Site. Ils nous permettent également de garder une trace du contenu auquel vous accédez (y compris les vidéos visionnées). Nous pouvons également recueillir des informations sur votre ordinateur et/ou votre connexion afin d'adapter votre expérience à vos besoins. Lors de certaines visites, nous pouvons utiliser des outils logiciels pour mesurer et recueillir des informations sur la session, notamment les délais de réponse des pages, les erreurs de téléchargement, le temps passé sur certaines pages et des informations sur les interactions avec la page.

Publicités

Ces cookies sont installés par des sociétés tierces pour diffuser du contenu publicitaire ciblé en fonction des sujets qui vous intéressent (par exemple pour vous proposer des publicités Facebook qui pourraient vous intéresser) et vous permettre de mieux interagir avec les plateformes de réseaux sociaux comme Facebook.

Nécessaires

Ces cookies sont essentiels aux bonnes performances du Site ainsi qu'à l'accès à ses fonctionnalités. Les cookies nécessaires seront toujours activés, car le Site en a besoin pour fonctionner correctement. Par exemple, les cookies essentiels peuvent inclure, sans s'y limiter : les cookies installés pour assurer le service, maintenir votre compte, fournir l'accès aux créateurs et aux pages de paiement, créer des identifiants pour vos documents ou encore stocker vos consentements.

Pour voir la liste détaillée des cookies, cliquez ici.

Enregistrer les préférences
Mon compte
Entrevue d'embauche : 10 questions avec exemples de réponses

Entrevue d'embauche : 10 questions avec exemples de réponses

Une entrevue d’embauche, c’est comme un match de hockey. Pour la réussir, il faut une bonne préparation. Voici comment mener votre échappée et assurer la victoire.

Laura Maschio
Laura Maschio
Rédactrice experte en ressources humaines

D’abord, il y a eu la rédaction d’un bon curriculum vitae, d’une lettre de présentation personnalisée, d’une éventuelle relance. Ça y est, le téléphone a enfin sonné : vous venez de décrocher une entrevue d’embauche ! 

 

Après tous ces efforts, le pire serait de ne pas savoir répondre aux questions de la personne responsable du recrutement ou, pire encore, de répondre de manière inappropriée à cause de la pression. 

 

C’est la meilleure façon de voir l’emploi vous filer sous le nez. 

 

Pour être à la hauteur, pas le choix : il faut se préparer. 

 

Ce guide rassemble tous les conseils utiles pour préparer vos réponses aux questions courantes des responsables des RH et bien réussir vos entrevues d’embauche. Vous allez être plus convaincant.e que 90 % des autres candidat.e.s ! 

 

Un CV professionnel en 5 minutes ? Essayez notre créateur de CV en ligne. C’est rapide et facile à utiliser. De plus, on vous propose un contenu prérédigé à ajouter en 1 clic seulement. Choisissez l’un des 18 modèles de CV et décrochez votre emploi rêvé.

 

FAITES UN CV MAINTENANT

 

exemple de cv
exemple de cv

Exemple de CV créé à partir de notre concepteur de CV. Faites votre CV en ligne ici.

 

Pour décrocher une entrevue d’embauche, il est indispensable d’envoyer un dossier de candidature digne de ce nom. Les guides suivants vous aident à augmenter sensiblement vos chances : 

 

 

Entrons tout de suite dans le vif du sujet en détaillant les attentes pour une entrevue d’embauche. 

 

Entrevue d’embauche : ce que l’on attend de vous

 

L’entrevue, parfois appelée entretien d’embauche, est avant tout un exercice de style. Très codifiée, elle utilise souvent une même base de questions, avec quelques variations en fonction des entreprises. Dans tous les cas, votre interlocuteur.rice cherche à analyser différents aspects de votre personnalité. Les réponses aux questions sont donc aussi importantes que votre attitude, votre ton, votre communication non verbale et votre présentation

 

Vous devez être à l’aise pour parler de : 

 

  • Vos choix professionnels, 
  • Votre formation, 
  • L’offre d’emploi à laquelle vous postulez, 
  • L’entreprise visée, 
  • Vos ambitions à court et moyen terme. 

 

Si vous répondez de manière structurée, honnête et faites des liens réguliers entre votre profil et l’emploi recherché, tout devrait bien se passer. 

 

La bonne nouvelle est que certaines questions reviennent encore et toujours. Voici comment vous y préparer de façon pertinente.  

Conseil d’expert
De plus en plus d’entretiens ou de pré-entretiens d’embauche se passent à distance (50 % des entreprises recrutent en mode virtuel depuis la Covid-19). En cas d’entrevue téléphonique ou en visioconférence, assurez-vous que votre connexion est stable, que le logiciel fonctionne et que votre environnement est neutre. Un mur blanc fait toujours meilleur effet que l’intégrale de Marie-Mai qui trône sur l’étagère. 

Créez un CV à l’aide de notre créateur facilement. Glissez le contenu préparé par nos spécialistes et déposez-le dans votre CV : descriptions de postes, listes de compétences, détails de votre formation… Commencez par choisir le modèle de CV à remplir qui vous plaît le plus.

 

Quand vous aurez terminé, le créateur de CV de Zety jaugera votre CV et vous indiquera les sections à améliorer pour obtenir un CV encore plus professionnel.

 

10 questions à préparer pour une entrevue réussie (et comment y répondre)

 

Bien que toutes les entrevues d’embauche soient différentes, une dizaine de questions reviennent presque systématiquement. En vous y préparant, vous vous assurez de répondre de manière efficace. D’ailleurs, même si les recruteur.se.s vous posent au final d’autres questions, votre préparation va grandement faciliter la pertinence et la rapidité de vos réponses. 

 

Préparez au moins une réponse argumentée pour chacune des questions suivantes : 

 

  1. Parlez-nous de vous. 
  2. Pourquoi ce poste/notre entreprise ?
  3. Quelles sont vos principales qualités ? 
  4. Quels sont vos principaux défauts ? 
  5. Parlez-nous d’un conflit passé dans lequel vous avez été impliqué et dites-nous comment il s’est réglé. 
  6. Où vous voyez-vous dans 5/10 ans ?
  7. Pourquoi quittez-vous votre emploi actuel ? 
  8. Pourquoi devrions-nous vous embaucher ? 
  9. Quelles sont vos attentes salariales ? 
  10. Avez-vous des questions ? 

 

Prêt.e ? Voyons tout de suite comment préparer vos réponses. 

 

1. Parlez-nous de vous.

 

A priori, cela devrait être la question la plus facile. D’ailleurs, ce n’est même pas une question, il vous suffit de dire ce que vous voulez sur vous-même. Presque un cadeau de bienvenue pour relâcher la pression

 

Dans les faits, il faut pourtant éviter quelques écueils : 

 

  • Soyez concis.e (personne n’attend un monologue de 10 minutes), 
  • Évitez les informations personnelles, 
  • Citez vos années d’expérience (ou votre diplôme), 
  • Mentionnez vos compétences principales pour la position. 

 

Exemple de présentation pour une entrevue d’embauche

 

Je viens de terminer un doctorat de premier cycle en pharmacie à l’Université de Montréal. Mes stages obligatoires m’ont permis de profiter d’une première expérience de pharmacien au sein du Groupe Jean Coutu, je suis donc capable de répondre aux besoins des clients et de veiller à la vérification et à la préparation de leurs ordonnances. Aujourd’hui, je suis à la recherche d’un premier emploi à temps plein où développer et exploiter ce savoir-faire. 

 

Si vous avez plus d’expérience, le principe est exactement le même, en insistant sur vos expériences les plus marquantes et vos succès passés. Les chiffres sont également toujours les bienvenus (nombre de personnes dans votre équipe, temps gagné, budget économisé, pourcentage gagné sur les ventes, etc.). 

Conseil d’expert
La méthode STAR (pour Situation, Tâche, Action et Résultat) est un bon moyen de répondre à une question d’entrevue, même si vous ne l’avez pas préparée à l’avance. Un exemple ? « En tant que responsable du succès clients (situation), j’étais responsable d’une équipe de 8 conseillers (tâche). J’ai mis en place un nouveau processus de formation (action) qui a permis au département de raccourcir de 3 semaines la période d’intégration de chaque nouvel employé (résultat). » 

2. Pourquoi ce poste/notre entreprise ? 

 

Cette question arrive généralement juste après la présentation. Cela tombe bien, la réponse devrait en être la suite logique. Votre succès ici ne tient qu’à une chose : la qualité de vos recherches sur l’entreprise et l’emploi en question. Lisez le site Internet, des articles de presse pour lier votre réponse aux valeurs de l’entreprise et/ou ses projets en cours. 

 

Exemple de réponse

 

Je souhaite travailler dans votre entreprise pour deux raisons principales. Premièrement, mon profil correspond parfaitement à ce que vous recherchez, ce qui fait que je considère que ma candidature est pertinente et que je crois pouvoir réellement apporter quelque chose au poste. Ensuite, et c’est une condition essentielle pour moi, je partage complètement la culture d’entreprise de Roots, qui base la conception de ses produits sur la vision d’une planète plus propre. 

 

Il existe mille et une façons de répondre à cette question, mais faire comprendre que vous avez à la fois les bonnes compétences et que vous vous entendrez sur le plan humain est généralement une stratégie gagnante

 

3. Quelles sont vos principales qualités ? 

 

Le meilleur conseil pour répondre à cette question est d’éviter les banalités. Vous êtes bien entendu motivé.e et perfectionniste, alors concentrez-vous plutôt sur des compétences fortes et mettez-les systématiquement en relation avec le poste. 

 

Exemple : parler de ses qualités lors d’un entretien d’embauche

 

Je suis particulièrement résistante au stress, ce qui me permet de m’adapter rapidement et de savoir prendre des initiatives, même dans un laps de temps très court. Cela me sert au quotidien à trouver des solutions personnalisées pour mes clients. 

 

Après vos qualités principales, vous pouvez éventuellement mentionner des compétences que vous aimeriez développer ou sur lesquelles vous travaillez en ce moment. 

Conseil d’expert
Si la personne qui recrute vous demande en même temps vos principales qualités et vos principaux défauts, commencez par les faiblesses. Cela vous permettra de terminer sur une note positive. Toutes les petites astuces sont bonnes à prendre ! 

4. Quels sont vos principaux défauts ? 

 

Personne n’a envie de parler ouvertement de ses défauts à son futur.e employeur.se. Mais quand on le demande, il faut se lancer. La technique ultime ? Expliquer, pour chaque défaut, ce que vous faites pour le corriger. Vous renversez ainsi la tendance en montrant non seulement que ces défauts ne devraient pas poser problème, mais aussi que vous êtes proactif.ve. 

 

Exemple de défauts (entrevue d’embauche)

 

Je manque parfois de confiance en moi, ce qui peut ralentir la réalisation de certaines tâches lorsque mon superviseur n’est pas disponible. Je travaille néanmoins activement sur ce point, notamment en divisant mes objectifs en plus petites étapes et en notant mes réussites. Cela me permet de prendre plus facilement des initiatives. 

 

5. Parlez-nous d’un conflit passé dans lequel vous avez été impliqué.e et dites-nous comment il s’est réglé. 

 

Cette question demande le même type de réponse que « quel est votre principal échec ? » Idéalement, trouvez un exemple dans lequel la situation s’est débloquée grâce à vos actions. Sinon, expliquez au moins ce que vous avez appris et quelle solution vous mettriez en place aujourd’hui. 

 

Exemple de réponse lors de l’entrevue

 

L’année dernière, j’avais un désaccord important avec mon collaborateur direct quant à la façon d’aborder un gros client potentiel. La situation a dans un premier temps été bloquée, car nous pensions tous les deux avoir raison. Finalement, je lui ai proposé de retravailler la présentation ensemble, jusqu’à trouver une version qui nous satisfasse tous les deux. Nous avons ensuite rencontré le client ensemble et il est devenu un grand compte de mon précédent employeur. 

 

L’exemple fonctionne parce qu’il prouve à la fois que le.la candidat.e sait trouver des solutions et travailler en équipe, mais aussi parce qu’il est récent. Évitez les erreurs de débutant de votre premier stage, personne ne leur accordera d’importance. 

 

6. Où vous voyez-vous dans 5/10 ans ?

 

Voilà une question intéressante puisqu’elle vous permet de développer vos ambitions. L’absence de volonté d’évolution n’est jamais très bien perçue, mais soyez réaliste. Idéalement, parlez de la position que vous souhaiteriez occuper, des compétences à développer à plus court terme pour y parvenir et motivez votre choix. 

 

Exemple : parler de ses ambitions en entretien d’embauche

 

Dans 5 ans, j’espère occuper le poste de chef de projet numérique et proposer des solutions innovantes qui permettront à mon entreprise de remporter davantage de marchés. Je dois pour cela développer des compétences en gestion d’équipe et découvrir en détails le fonctionnement d’une agence de publicité. Les nombreuses possibilités d’évolution de carrière encouragées par votre entreprise font d’ailleurs partie de mes motivations à travailler à vos côtés. 

 

Soyez clair.e sur le fait que vous ne souhaitez prendre le travail de personne, mais que vous êtes prêt.e à vous impliquer à long terme dans l’entreprise. 

 

7. Pourquoi quittez-vous votre emploi actuel ? 

 

Ne tombez pas dans le piège de lister tout ce qui ne va pas dans votre emploi actuel. Cela envoie le signal que vous pourriez faire pareil la prochaine fois et donc nuire à la réputation de l’entreprise. Parlez plutôt de vos prochains défis en expliquant comment un nouvel emploi vous aidera à atteindre vos objectifs plus facilement. 

 

Exemple de réponse

 

Cet emploi a été particulièrement formateur. De jeune professionnel, je suis devenu un responsable marketing aguerri, qui sait gérer l’ensemble des domaines de la communication d’une entreprise. Je souhaite néanmoins me spécialiser dans l’acquisition de trafic, ce que seule une entreprise de plus grande taille peut me permettre. 

 

8. Pourquoi devrions-nous vous embaucher ? 

 

Cette question arrive généralement en fin d’entrevue. Profitez-en pour proposer un résumé condensé de vos points forts pour le poste. Toute qualité rare que peu d’autres candidat.e.s possèdent est également à mentionner. 

 

Exemple : pourquoi moi et pas un.e autre

 

J’ai déjà occupé un poste similaire, avec des résultats salués par mes supérieurs, tout particulièrement concernant la réduction des délais de livraison. Je suis un acheteur organisé et particulièrement à l’aise en négociation. Je parle en plus mandarin, ce qui me confère un avantage non négligeable concernant la communication avec nos vendeurs en Asie du Sud-Est. 

 

9. Quelles sont vos attentes salariales ? 

 

Lorsque l’on souhaite vraiment le poste, on a tendance à ne pas oser « trop » demander pendant l’entrevue. Pourtant, une fois que votre annonce est faite, il est difficile de revenir en arrière. N’indiquez donc jamais un chiffre pour lequel vous n’arriverez pas à vous lever le matin. 

 

Pour vous faire une idée, renseignez-vous sur le marché. Il existe notamment des outils en ligne qui vous indique le salaire moyen d’un domaine donné. Vous pouvez également vous baser sur votre salaire actuel, sans oublier de calculer une progression (10 % de plus est une bonne base). 

 

Enfin, soyez poli.e et ouvert.e à la discussion, mais ne vous excusez pas du salaire que vous demandez

 

10. Avez-vous des questions ? 

 

Oui ! Si vous êtes toujours intéressé.e par le travail en fin d’entrevue, poser des questions est une chance supplémentaire de montrer votre intérêt. Les questions ouvertes (qui demandent un développement et pas un simple « oui » ou « non ») sont à privilégier

 

Exemples de questions à poser en entrevue d’embauche

 

  • Quelle est la journée/semaine type du poste ? 
  • Quelle est la taille de l’équipe/du département ? 
  • Quel serait typiquement le genre de mission qui me serait confiée en premier ? 
  • Qu’attendez-vous de moi dans les 3/6 premiers mois/la première année ? 
  • Avez-vous un programme de formation et comment se présente-t-il ? 
  • Quelles sont les possibilités d’évolution à l’interne ? 

 

Cette dernière partie est votre occasion d’obtenir des informations concrètes. Profitez-en et ne laissez surtout pas une mauvaise dernière impression en ne vous intéressant qu’au nombre de jours de vacances ou aux activités organisées après le travail ! 

 

Au-delà des questions : réussir une mise en situation dans le cadre d’une entrevue

 

L’entrevue d’embauche est aussi une question de personnalité. Cela va de soi, mais il faut soigner son apparence et arriver correctement habillé.e. Il est également probable que l’entreprise décide de tester votre capacité à occuper le poste visé grâce à une mise en situation. 

 

Deux cas de figure se présentent alors : 

 

  • Vous devez réaliser une tâche, ou
  • Vous devez expliquer ce que vous feriez dans une situation donnée. 

 

Ne paniquez pas devant une situation inconnue, le but est avant tout de comprendre si votre réaction est appropriée (travail en équipe, capacité à résoudre un problème). Dans de nombreux cas, le résultat final n’est donc pas le critère de réussite le plus important et il existe de toute façon toujours plusieurs manières d’y parvenir. Restez vous-même ! 

 

Une fois l’entrevue terminée, remerciez vos interlocuteurs.rices, prenez un peu de recul et envoyez un mot de remerciement. 

Conseil d’expert
La mise en situation est parfois effectuée en groupe ou associée à une entrevue de groupe. Son but est avant tout de voir comment vous interagissez en équipe et de déterminer si vous êtes plutôt un.e meneur.se, un.e négociateur.rice ou un.e observateur.rice (par exemple). Restez toujours calme et poli.e, sans vous effacer et en restant vous-même. Ce n’est pas toujours celui ou celle qui parle le plus qui est embauché.e !

Envoyer une lettre de remerciement d’entrevue et augmenter ses chances

 

Lorsque l’entrevue s’est bien passée et qu’elle a confirmé votre motivation pour le poste, envoyer un courriel ou une lettre de remerciement vous permet de réitérer votre intérêt et de remercier les personnes rencontrées. Cette lettre est également l’occasion de mentionner un détail que vous auriez oublié lors de l’entretien.

 

La structure doit rester simple : 

 

  1. Saluer et mettre la lettre de remerciement dans son contexte (emploi visé, personnes présentes, date). 
  2. Remercier pour l’entrevue. 
  3. Expliquer (en une phrase ou deux) les points forts de la rencontre et pourquoi vous êtes convaincu.e de pouvoir endosser les responsabilités du poste. 
  4. Éventuellement, mentionner un point de détail non évoqué lors de l’entretien. 
  5. Saluer poliment. 
  6. Envoyer sa lettre ou courriel de remerciement 24 à 48 h après l’entrevue. 

 

Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté et devriez signer plus facilement votre prochain contrat ! 

 

Une excellente lettre de motivation assortie au style de votre CV vous donnera une longueur d’avance sur les autres candidat.e.s. Écrivez la vôtre à l’aide de notre créateur de lettres en ligne.

 

Exemple de CV
Exemple de lettre de motivation

Consultez tous nos modèles de lettres de présentation ici.

 

Conclusion

 

Vous savez désormais tout sur la préparation idéale d’une entrevue d’embauche. En suivant nos conseils, vous devriez vous sentir à l’aise devant n’importe quel représentant.e des ressources humaines et parvenir à être plus convaincant.e que la plupart des autres candidat.e.s. 

 

Il vous reste des questions ? Un doute quant à la réponse idéale ? Expliquez-nous votre situation en commentaires. Nous vous répondrons dans les meilleurs délais pour vous aider à devenir un.e candidat.e remarquable à vos prochaines entrevues d’embauche ! 

Notez mon article: entrevue embauche
Moyenne: 4.75 (4 votes)
Merci d'avoir donné votre avis
Laura Maschio
Laura Maschio
Laura Maschio est spécialiste de la communication écrite et visuelle. Son objectif avec Zety ? Permettre aux demandeurs d’emploi de décrocher plus facilement des entretiens, puis les postes auxquels ils postulent. Comment ? En les aidant à rédiger des CV et lettres de motivation dont les messages convaincront directement les recruteurs.

Articles Similaires